Brexit ou flou artistique

Je voudrais déjà remercier, les personnes qui se souci de la situation, principalement mes amis facebook ainsi que d’autres blogueurs, car bon à part mon père et mon frère personne ne c’est trop inquiété de notre avenir, bon c’est une autre histoire lol.

Mais bon pour vous répondre franchement, je n’en est aucune idée. C’est le flou artistique, ceux qui ont fait campagne pour le brexit, ont tous quitté le navire ce n’est pas beau ça ? Et Bruxelles veut vraiment virer le royaume-uni le plus rapidement possible maintenant. Alors qu’au final le référendum n’était qu’une consultation du peuple et n’a pas de valeur officielle.

Il y a même actuellement un combat juridique, car en 1972 l’entrée dans la CEE a été approuvée par une loi du Parlement, donc seul le Parlement peut la défaire. Il y a également un cabinet d’avocats qui vont mener une action contre le gouvernement britannique pour s’assurer que la clause de retrait ne soit pas utilisée sans un vote du Parlement. De ce fait si la souveraineté du Parlement est reconnue et qu’il est appelé à se prononcer sur la question, cela signifie qu’il pourrait défaire ce que le référendum a tenté de faire, et voter pour le maintien du pays dans l’UE. Bref autant vous dire que rien n’est fait encore, et ça risque de prendre du temps.

 

Enfin voilà quoi, finalement on ne sait toujours pas à quelle sauce on va être mangé ou pas, on pourrait presque en rire, si nous n’étions pas les premiers concernés.

http://tempsreel.nouvelobs.com/brexit/20160705.OBS3990/brexit-apres-les-calins-et-les-croissants-place-a-la-bataille-juridique.htmlbrexit-3

 

 

Brexit : Non ! Nous ne partirons pas

brexit-1462470589PAa

Voilà c’est mon tour, vous avez dû en voir déjà plusieurs réactions d’expat, ça en fera une de plus, on ne peut pas rester impassible face à ce qui vient de se passer. Depuis ce matin je retourne et retourne ce que j’aimerais écrire, mais ce matin j’étais au boulot, je l’avoue avec 0% de motivation.

Hier soir, je me suis couché avec une lueur d’espoir, mais ce matin ça a été la douche froide. Découvrir que c’est le « leave » qui est passé, comment dire ça fait mal. J’avoue ne pas comprendre ce choix, je ne le comprends toujours pas d’ailleurs, je me sens exclu, l’impression d’être une étrangère (j’en suis une, j’en suis consciente) qui n’a pas ça place dans ce pays que j’aime, que nous aimons.

J’ai l’impression que les Anglais qui ont voté « leave » on loupé un truc quelque part, car comment ne pas voir que c’est la porte ouverte pour les migrants de calais, je sais pas moi ils pensent qu’en sortant de l’UE la France va rester super-sympa et va se les garder ses migrants ? Et puis niveau économique, ils pensent qu’il n’y aura pas de répercussion ?

Enfin bref c’est fait, il va falloir vivre avec les changements à venir, qui ne seront pas tout de suite mais qui viendront. Mais une chose est sûre, c’est que nous ne rentrerons pas en France. En attendant la suite on a quand même pris rendez-vous à l’ambassade pour faire faire nos passeports, on en aura forcément besoin un jour maintenant, autant qu’ils soient faits.

Bon en attendant on se console en se disant qu’où nous habitons on n’est pas si exclus que cela car le vote du « in » est de 73.8%.

Je partage plusieurs articles d’amies blogueuses, qui décrivent beaucoup mieux que moi la situation. Dans leurs articles je mis retrouve pleinement.

Tea time in cambridge

La froggy chez les anglais

Pom de Pin in Wonderland

signature_1