A bicyclette …

Quand on roule à bicyclette, on pourrait croire que cela est moins dangereux qu’en voiture ou autres, mais non j’ai tenté l’expérience cette semaine et pourtant je roulais sur le trottoir. En gros je vous explique je me suis pris une gamelle.

Cela aurait pu être bien pire, mais malgré tout depuis vendredi je ne peux pas aller travailler car la douleur est trop présente, je n’ai pas encore été voir le doc, pensant que cela allait s’atténuer avec le week-end, mais non que dalle, nada.

Jeudi, soir comme tous les jeudis j’avais mon cours d’anglais, qui se situe à aller 500 mètres de la maison et encore. J’ai donc hésité à y aller à  pied ou prendre le vélo, vous l’aurez compris j’ai pris le vélo. Ensuite j’ai mis des chaussures à lacets que je ne mets jamais pour faire du vélo, mais comment daddyfrog me dit toujours, mais regarde il y en a qui roulent même en talon aiguille etc… Je me suis dit qu’avec mon leggin simili cuir cela allait faire plus classe avec les talons et tout. Avant de partir je me suis quand même posé la question et dis à froggygirl, tu crois pas que je risque de tomber ? bien entendu non pourquoi ?

Je quitte donc la maison, fait la moitié du chemin et là je ressens quelque chose qui tire, je m’arrête (oui en plus j’étais à l’arrêt) et là je constate que mon lacet s’est emmêlé autour de la pédale, me voilà bien, un pied en l’air, ma main tentant désespérément de défaire le lacet enrouler, tout cela en équilibre sur le vélo et là, patatra, j’ai perdu l’équilibre et me suis retrouvé les 4 fers en l’air dans la boue. Bien entendu, cela aurait pu être juste une simple petite chute de rien du tout, mais voilà que mon guidon, ainsi que mon frein son venu se taper dans mes côtes j’ai ressenti une douleur horrible qui ne m’a pas quitté depuis.

Je me suis démêlé, quand même, j’ai hésité à faire demi-tour, mais ayant loupé la séance dernière, j’ai préféré quand même aller à mon cours. Arrivé là-bas j’ai retrouvé une amie française qui en me voyant me demande ce qui m’était arrivé vue l’état de mes vêtements, je lui explique donc et du coup nous en rigolons. Mais là douleur était de plus en plus présente et franchement au fil des heures je commençais à me dire qu’il allait être difficile de bouger le lendemain pour aller au travail.

Je suis donc rentré à pied et me suis posé, le lendemain j’ai tenté de me lever pour aller au travail mais pas moyen le simple mouvement me procure une douleur atroce, quand je respire, quand je tousse, quand je me relève du canapé ou alors du lit, je ne peux plus me plier, alors travailler, hahaha.

Ayant le droit à 5 jours d’absence au travail sans justificatif, j’ai donc attendu de voir ce que ça donnait, mais je dois me faire une raison et aller voir le doc pour un arrêt de travail, j’ai donc rendez-vous cet après-midi on verra bien ce qu’en pense le docteur.

Voilà donc ma petite mésaventure de la semaine, c’est un peu pour cela que je n’ai pas participé au projet 52 et silent sunday, car il m’est quand même assez difficile de rester trop longtemps assise dans la même position du coup je passe beaucoup moins de temps sur l’ordinateur.

J’avoue que la situation prête à rire car c’est vraiment idiot de se faire mal ainsi. Après je me dis également heureusement que j’ai senti que ça tirait, j’imagine pas sinon la gamelle monumentale que je m’aurais pris sinon je trouve qu’au final je m’en sors plutôt bien, même si je préférerais largement être au travail à l’heure actuelle. Et puis une chose est sûre, plus jamais je ne mettrais de chaussure à lacet pour faire du vélo.

Résultat de recherche d'images pour "illustration chut vélo"

Ps : je vous autorise à rire

signature_1

A l’hôtel …

A l’hôtel tu trouves une catégorie très variée de clients, dans l’ensemble ils sont assez cool, cependant quand je vois l’état des chambres, je m’amuse à les répertorier.

Je vais quand même vous faire un petit topo sur nos conditions de travail, pour que ça vous donne une idée des choses qui peuvent nous énerver dans certains cas.

Il y a deux styles de chambre, les chambres départ et les chambres où les personnes restent plusieurs nuits, faut donc nettoyer les deux on est d’accord sur ce point. Pour une chambre départ (chek out) nous avons 30 minutes pour les faire : vider les poubelles, changer le ou les lits, faire les poussières, vérifier le coin café réapprovisionner, vérifier les placards, nettoyer la vaisselle si besoin, nettoyer la salle de bain et réapprovisionner, et puis passer l’aspirateur, parfois on a même des extra, faire les plinthes, les poussières des ventilations, faire briller les chromes de la salle de bain, bref de quoi nous occuper. Cela peut sembler simple et rapide mais ce n’est pas toujours le cas. Pour ce qui est des chambres pour plusieurs nuits (stayover) nous avons 15 minutes, cela reste un peu plus simple, changer les poubelles, refaire le lit, réapprovisionner le coin café, nettoyer la salle de bain et changer le linge, passer l’aspirateur si besoin. Voilà cela vous donne une petite idée de notre quotidien.

En ce qui concerne les clients il y a :

Ceux qui ne salissent pas : s’ils n’avaient pas dormi dans le lit et pris une douche tu croirais que personne n’est venu dans la chambre, là je vous avoue que c’est le top on arrive à gagner du temps, car en dehors de changer le lit, faire les poussières, nettoyer rapidement la salle de bain car celle-ci est propre, le faite de ne pas avoir de réapprovisionnement à faire, pas de vaisselle, et de ne pas avoir à gratter le miroir car il y a une tonne de dentifrice dessus, on gagne énormément de temps.

Il y a ceux qui sont encore plus fort et ne salit pas, mais n’utilise pas non plus la baignoire, ni le linge, là c’est le summum du top, gains de temps +++. Malheureusement ces deux cas de figure restent très rares.

Tu as les magiciens, je n’ai toujours pas compris comment ils font d’ailleurs : c’est ceux qui prennent leur douche, on le sait car on a les produits utiliser dans le porte-savons, mais cependant la baignoire n’a pas une goutte d’eau, ni sur les chromes, du coup tu te demandes qu’elle est leur truc.

A l’inverse tu as ceux qui inonde la salle de bain, là c’est moins drôle car faut tout éponger sachant que nous ne disposons pas de serpillère, c’est drôlement pratique.

Tu as également les radins qui estime que s’ils ont payé la chambre ils se doivent de tout ramasser, le coin café, les produits de la salle de bain, parfois même le linge, bref on pourrait penser que c’est des choses qui ne nous prennent pas de temps mais une minute par ci, une minute par là quand toutes les chambres son comme cela, c’est une perte de temps énorme.

Tu as ceux qui te laisse une chambre apocalyptique, des papiers partout, ceux bien entendu qui ne passent pas dans l’aspirateur et où tu te dois de les ramasser un par un, qui te laisse toute leur ordure à croire qu’ils ont passé une semaine là alors que non, en une nuit ils peuvent tout te retourner, sans parler de la salle de bain qui est dans un état pitoyable.

Il y a ceux qui doivent avoir une sacré technique pour se laver les dents, car on ne voit quasi plus le miroir celui-ci est recouvert d’une matière étrange et tu en trouve jusqu’en haut, tu te demandes donc comment ils peuvent arriver à faire ça. Du coup tu dois frotter, frotter, bref, merci c’est le bras qui adore.

Il y a encore ceux qui prennent racine à l’hôtel, c’est même assez rigolo mais on ne parle pas de l’état de la chambre, ils se sont tellement bien installé qu’ils ont leur micro-onde, le dolby télé, leur console de jeux, leur propre vaisselle, bref tu te croirais dans un studio d’étudiant, si cela peut te donner une idée.

Tu as encore ceux qui déjeune dans la chambre et qui te laisse les plateaux dedans au lieu de les sortir une fois fini, du coup tu dois reconstituer celui-là lorsque tout est éparpillé dans la chambre.

Tu as les fêtards, et franchement les paillettes sur la moquette, certes ça fait joli, mais alors le temps que ça peut prendre pour tout aspirer là c’est une vraie horreur.

Tu as encore ceux qui perdent leurs cheveux et leur poil, bon je sais qu’ils n’y peuvent pas grand-chose, mais le truc c’est de ne pas en oublier un dans la salle de bain, et puis je ne vous parle pas du siphon de la baignoire qu’il faut nettoyer.

Il y a ceux aussi qui adorent se couper les ongles dans la chambre et je vous avoue que les rognures d’ongles sur la moquette, hum c’est très sympathique.

Le client que j’adore le plus, c’est celui qui est seul, mais qui a une chambre double, et qui au lieu de mettre sa valise sur le porte-bagage, trouve vachement plus drôle de la mettre sur le second lit, comme si on avait que ça à faire, de faire deux lits au lieu d’un surtout vu le temps qu’on a pour faire les chambres.

Il y a ceux aussi qui n’ont toujours pas compris comment fonctionnent les toilettes, et qui du coup te mette le papier toilette dans la poubelle, hum j’adore, je te laisse imaginer …

Tu as ceux qui sont un peu nunuches, qui vienne te voir limite paniquer te disant que la bouilloire ne fonctionne pas, tu vas voir et là tu leur fais remarquer gentiment qu’ils n’ont juste pas appuyé sur l’interrupteur. Ou celle qui s’excuse de ne pas avoir retiré l’eau du bain car elle ne savait pas comment faire, alors qu’il y a juste à pousser le bouton.

Et puis souvent tu as la compilation de tout ça surtout pendant les vacances scolaires, et là je vous assure qu’on passe plus de 30 minutes à refaire la chambre.

Et puis tu as les cons, ils sont très rares mais ils existent, celui qui croit effectivement que tu es la boniche et qui te dit quand il te voit, « vous pourrez changer mon linge », alors déjà d’un pas besoin qu’on me le demande car je le fais systématiquement et de deux, s’il vous plaît ça vous écorcherait la gueule bouche, bon tu ne le dis pas mais tu le penses très très fort.

Tu as celui aussi qui te prend pour une débile c’est vrai que comme tu fais le ménage tu dois pas être trop, trop intelligente. Cela m’est arrivé il y a peu, sur ma liste de chambre à nettoyer, j’avais des chambres vides (en théorie) du coup je vais vers ma 1 er chambre vide sur le papier. Soucis sur la porte, il y a la pancarte « ne pas déranger » en théorie quand c’est un départ dans la journée tu attends, mais là la chambre est vide sur ma liste et puis il arrive souvent que les clients oublient d’enlever la pancarte. Bon dans le doute tu frappes, tu t’annonces et vu que personne ne répond tu ouvres la chambre doucement et la voilà qu’elle n’est pas vide, chose étrange et en plus du coup tu te fais engueuler et te reçois en pleine tête « mais vous ne savez pas lire, c’est noter ne pas déranger » ? bah si justement c’est pour ça que je me suis permis d’entrée vue que sur mon papier la chambre est VIDE. Bon ça tu ne le dis pas, et tu t’excuses. En plus du coup j’ai attendu presque toute l’après-midi pour faire la chambre vu qu’il y avait toujours le « ne pas déranger » sur la porte, j’ai donc demandé à mon supérieur qui me dis mais si elle est vide, ce cher monsieur avait donc oublié de retirer sa pancarte et moi ne voulant pas me faire engueuler une deuxième fois attendait qu’il la libère, bon bref, un autre con.

Et je ne te parle pas de ceux qui veulent qu’on leur change leurs draps le lendemain de leur arrivée, du coup une chambre où tu dois en théorie passer 15 minutes se transforme en perte de temps. Sachant que notre liste de chambres est faite en fonction du temps qu’on doit y passer, bah du coup tu es sur de finir en retard.

Heureusement qu’il y  a les gentils, qui viennent te voir et te dire qu’ils sont très contents du nettoyage de leur chambre.

Tu as les encore plus gentil qui te laisse une petite pièce dans la chambre, même quelques centimes ça fait plaisir.

Et puis tu as les généreux qui eux y vont à coup de billet, le plus que j’ai ramassé est 30 livres de pourboire avec un petit mot.

Bon j’oublie surement quelque catégorie de clients, mais voilà ce que l’ont peu rencontré au quotidien.

hotel-cleanup-med

signature_1

Projet 52 #semaine 9

Cette semaine  Ma’  nous propose le  thème ville.

Je vous propose donc une vue de la ville de Londres photo prise sur la Tamise.

img_5521

On a donc une vue de palais de Westminster qui est le siège de parlement. On y vois aussi la Tour de l’horloge, appelé aujourd’hui Elizabeth Tower qui renferme la célèbre cloche Big Ben. Tout le monde à tendance à appeler cette tour Big Ben ce qui au final est faux, car c’est juste le nom de la cloche.

signature_1

Nous ne somme pas des boniches

Je réagis suite à un article que j’ai pu voir cette semaine sur facebook, et surtout suite au commentaire que j’ai pu lire sous celui-ci. Pour faire vite, une personne répondait à une autre  » non mais de toute façon, que tu n’es pas eut le taf ce n’est pas grave, pour faire un boulot de boniche de toute façon ! « .

Forcement je n’ai pas pu me taire, travaillant dans le domaine depuis plusieurs années maintenant je ne supporte pas que l’on dénigre comme cela notre travail, surtout avec le mot  » boniche  » que je prends comme une insulte.

Car elle oublie cette petite dame que lorsqu’elle va au cinéma, si la boniche ne passait pas, la salle serait sale, pot de corn sur les fauteille, papier de bonbon et verre de soda au sol, bref et j’en passe, alors au final tu es bien content de trouver une salle propre lorsque tu vas au ciné non ?

Et puis quand tu t’arrêtes sur une aire d’autoroute, là encore tu es bien content de trouver des toilettes propres, même si j’avoue que parfois c’est pas toujours nickel mais pas simple non plus d’y être 24/24  sachant que la personne qui doit nettoyer fait plusieurs aires d’autoroute.

Et les toilettes des magasins, et les bâtiments publiques…

Enfin bref cela n’est que des exemples, mais ça m’énerve de lire ce style de truc, car s’il n’y avait pas des femmes de ménage les centres commerciaux, les bureaux, les hôtels, les rues et tout le reste serait sale, à moins que chacun devienne responsable et nettoie derrière lui, mais là j’en doute, alors mince faut arrêter de toujours rabaisser le métier de femme de ménage, d’agent d’entretien, car vous êtes au final bien content de nous trouver pour nettoyer votre bordel (je reste polie). Car je vous assure qu’on en voit des choses à croire que certains prennent plaisir à salir en plus.

Alors déjà que c’est un métier qui n’est pas reconnu, qui est mal payé, qu’on ne voit pas, mince est un peu de respect quand même pour nous, nous qui rendons ton quotidien agréable en nettoyant ton bureau, ton usine, ton école, ta chambre d’hôtel etc …

Perso au début j’avais tendance à penser aussi que je faisais un sot métier,  j’avais presque honte de dire que j’étais femme de ménage, aujourd’hui j’en suis plutôt fière, car je me dis que je suis utile, que sans moi (et les autres) les personnes dormiraient dans des chambres sales. Je suis contente aujourd’hui d’apporter le meilleur de ce que je sais faire en proposant des chambres propres aux clients. Et je le suis encore plus ici car on me respecte en me le prouvant, via un mot dans la chambre, via une parole ou un pourboire (c’est le mieux quand même faut l’avouer lol). Mais je vous assure que même un « merci » sur un bout de papier est super agréable car tu sais que tu ne fais pas ça pour rien.

Je voudrais aussi répondre à une autre personne qui suite à tout cela à rajouté  » de toute façon nous sommes tous la boniche de quelqu’un  » et là je dis NON !!!

Car je ne suis pas la boniche de mes enfants, je suis leur mère et je ne suis pas à leurs ordres.

Non je ne suis pas la boniche de mon mari, car il ne me donne pas d’ordre et les tâches son partager.

Et non je ne suis pas la boniche à mon taf même si certes j’ai des instructions qui me sont données car je reste libre de la gestion de mon travail.

Alors toi si tu te considères comme la boniche de quelqu’un c’est ton problème, mais ne met pas tout le monde dans le même panier, s’il te plaît, et respect nous.

je-ne-suis-pas-ta-bonniche-_galerie_large

signature_1